Unité d’hébergement renforcé

L’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) est une unité de soins de longue durée de 20 lits, installée au rez-de-jardin de la Résidence Europa. Elle propose sur un même lieu l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques pour les malades Alzheimer et apparentés ayant des troubles comportementaux sévères (SPC), incompatibles avec un hébergement classique.

La formation des soignants à la méthodologie de soins Gineste-Marescotti® basée sur la philosophie de l’Humanitude, a pour objectif une meilleure qualité de vie des patients grâce à une diminution des troubles du comportement et des prescriptions médicamenteuses.

Profil des patients

  • Malades Alzheimer ou apparentés diagnostiqués.
  • Présentant des symptômes psycho-comportementaux sévères qui altèrent la sécurité et la qualité de vie de la personne et des autres patients.
  • Valides, se déplaçant seul (GIR 2 à 3)

Provenance des patients

  • En priorité les patients ou leur famille domiciliés dans l’Essonne Nord.
  • A la suite d’une hospitalisation en médecine ou en soins de suite
  • En admission directe via le domicile, par l’intermédiaire de nos partenaires médicaux et médico-sociaux
  • En transfert d’un EHPAD

Objectif de la prise en charge

L’objectif de l’UHR est de stabiliser les troubles psycho-comportementaux des personnes accueillies grâce à une approche spécifique. Ainsi, des activités sociales et thérapeutiques sont proposées aux patients, mais aussi des soins, adaptés à chaque situation médicale et assurés par une équipe volontaire et spécifiquement formée.

Les activités thérapeutiques individuelles ou collectives sont organisées par le psychomotricien, sur prescription médicale. Elles visent à maintenir les capacités restantes et le lien social.

Modalités de sortie

En cas de perte d’autonomie totale (GIR 1) ou d’aggravation de l’état de santé.

En cas des troubles du comportement stabilisés au-delà de 6 mois, la sortie du patient est programmée pour son admission dans une unité Alzheimer soit au sein de l’établissement ou dans un EHPAD choisi par la famille.

Le projet de sortie sera élaboré en synthèse pluridisciplinaire de sortie.

 

L’équipe pluriprofessionnelle

  • Le médecin de l’UHR
    Il constitue le pivot de l’équipe et est le garant du suivi du projet de service de l’UHR. Il valide l’admission et le projet d’accompagnement du patient (prise en charge médicale, participation aux ateliers thérapeutiques, rencontre avec sa famille).
  • Le psychiatre
    Le psychiatre de l’établissement participe aux réunions pluridisciplinaires, délivre un avis d’expert dans la gestion des crises psycho-comportementales complexes pour l’équipe.
  • Le psychologue
    Il assure un soutien psychologique auprès des patients, de leur famille et de l’équipe soignante.
  • Le psychométricien
    Il assure les ateliers thérapeutiques.
  • L’infirmier
    Il intervient pour l’administration des médicaments, la surveillance des constantes, de l’état d’hydratation et du suivi de l’état nutritionnel. Il assiste les aides-soignantes dans le recueil de la grille NPI-ES. Il prévient le médecin en cas d’épisode d’agitation ou autre symptôme pouvant être secondaire à une cause somatique (trouble métabolique, fécalome, suspicion d’infection…).
  • L’équipe soignante
    L’assistant de soin en gérontologie, les aides-soignantes et les aides médico-psychologiques) sont volontaires pour travailler dans l’unité et font preuve d’empathie pour exercer auprès de patients fragiles et vulnérables. Le personnel soignant de nuit est en capacité de proposer des activités occupationnelles aux patients présentant des troubles du sommeil.
  • Le responsable administratif
    Le responsable administratif de la résidence Europa intervient dans la supervision de l’équipe de l’UHR pour soutenir et valoriser les soignants dans leur travail.

L’architecture

L’architecture est adaptée au type de population accueillie :
l’unité est sécurisée et propose des espaces de déambulation intérieurs et extérieurs.

Elle est constituée de chambres seules équipées de serrure type « hôtel », permettant à la personne de pouvoir sortir de sa chambre tout en ne laissant pas la possibilité aux autres patients d’y entrer. Celles-ci ont été conçues et aménagées avec un souci de sécurité, d’ergonomie et de confort hôtelier (en acoustique) et sont équipées de lits descendant au ras du sol pour prévenir le risque de chute et pour les patients et les familles qui le souhaitent, d’un système de vidéosurveillance qui renforce la sécurité.

Le lieu de vie, central, est équipé de panneaux de luminothérapie.

Une grande terrasse, un patio intérieur et un jardin sécurisé et thérapeutique sont contigus à l’unité.